VIVRE À BREUILLET
sur Royan Fréquence

Sur une musique de Herbie Hancock, un petit groupe de copains se sont retrouvés devant un micro et une table de mixage. Sur une idée de Jacques Machefert, ils ont créé une association, « Vivre à Breuillet », dans le but de proposer aux habitants de leur commune, une information originale et détaillée. Le support de cette information fut tout naturellement les ondes, car la radio locale « Royan Fréquence » proposait aux associations, un créneau d’une 1/2 heure d’antenne, le mercredi, pour diffuser des informations concernant les villages proches de Royan.
« Vivre à Breuillet » s’équipa donc du matériel de base (magnétophone, micros, table de mixage...), demanda au Foyer rural de lui attribuer un modeste local pompeusement baptisé « studio », et partit par les chemins et routes de Breuillet, interviewer les habitants sur tous les sujets ayant un rapport avec la vie locale (sports, fêtes, manifestations, projets municipaux, culture et traditions, protection de la nature et de l’environnement...). Les grands et petits événements locaux furent ainsi enregistrés de janvier 1985 à avril 1987.
Chaque cassette était remaniée plusieurs fois, dans une ambiance de franche rigolade, afin d’atteindre malgré tout, une qualité suffisante pour autoriser sa diffusion sur Royan Fréquence. Ce travail de l’ombre, effectué jusque tard dans la nuit par toute l’équipe (5 à 8 personnes), trouvait son aboutissement quand, le mercredi suivant, à 13H30, les oreilles breuilletonnes — préalablement prévenues par le passage d’une voiture-sono —  reconnaissaient le triomphal indicatif de notre émission.
Derrière cet appel, une solide amitié venait de lier la petite équipe et ouvrait la porte à une autre aventure, celle d’un magazine écrit, édité tous les trois mois.
Serge Bondoux, Vice-président de « Vivre à Breuillet », décembre2002
RETOUR  PAGE  INFOS               RETOUR  ACCUEIL